(2013-2014) « LE RÉTROVISEUR » - Harandane Dicko
        
(2013-2014) « LE RÉTROVISEUR »
Selon les prévisions, en 2050, plus d’un milliard d’Africains seront des citadins, contre 400 millions actuellement et 20 millions en 1950. Une évolution radicale due à l’expansion démographique aux migrations rurales, économiques et transfrontalières. Et, après l’Europe, les Amériques et l’Asie, c’est à l’Afrique de mener sa révolution urbaine. À travers cette série intitulée les « rétroviseurs », j’essaye de capter les contrastes des villes africaines en pleine expansion avec leurs réalités quotidiennes. J’utilise les rétroviseurs des motos pour saisir un instant de cette vie urbaine et africaine, les motos constituent une mode dans beaucoup de nos villes Africaines. Les rétroviseurs de moto me renvoi une image inversée, comme l’écran de télé, je saisis à travers le cadrage de mon appareil photo des éléments de scène de vie quotidienne et des portraits. À l'instar de Bamako, la capitale malienne, de nombreuses villes africaines ont intégré la moto dans leur paysage urbain. Ainsi, les motos servent à la fois comme moyen de déplacement pour les uns et leurs rétroviseurs comme accessoire de création pour les autres.

©Harandane Dicko
©Harandane Dicko, Série : « Le rétroviseur », Titre : Samuel moto Taxi driver, Kampala Août 2013
Top